Si ce message ne s'affiche pas correctement, consultez la version en ligne.
PÉTITION : 39.000 SIGNATURES POUR DIRE NON AU GLYPHOSATE (ROUNDUP)

Vous aussi, dites non au glyphosate, ce pesticide classé comme "cancérogène probable" par des chercheurs de l'OMS. Les consommateurs se mobilisent par dizaines de milliers en Europe avec foodwatch. En France, la Ligue nationale contre le cancer s'associe à foodwatch pour lancer cette pétition. Car il est urgent d'agir : si nous ne nous mobilisons pas maintenant, c'est reparti jusqu'en... 2025 !

Signez et partagez la pétition !
Bonjour,

Le glyphosate, principal ingrédient du pesticide Roundup de Monsanto, est omniprésent dans nos assiettes. Agriculteurs et particuliers en déversent plus de 10.000 tonnes en France chaque année. Problème : cet herbicide est un "cancérogène probable", selon des chercheurs de l’Organisation mondiale de la santé. Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) est formel : il existe bel et bien un lien entre le glyphosate et le développement de certains cancers chez l’homme.

foodwatch et la Ligue contre le cancer ensemble parce qu'il y a urgence !

foodwatch France et la Ligue contre le cancer
ont décidé de s’associer pour tirer le signal d’alarme et lancent ensemble une pétition. Car c’est maintenant que nous devons agir : en effet, l’autorisation européenne du désherbant le plus utilisé au monde expire fin 2015. Elle pourrait alors se voir renouvelée pour dix ans… ou pas ! L’avis que l’autorité de sécurité des aliments (l'EFSA) remettra bientôt à la Commission européenne sera déterminant pour la santé de millions de citoyens. foodwatch et la Ligue nationale contre le cancer vous appellent donc à écrire au président de l'EFSA, Bernhard Url : demandez-lui de tenir compte des mises en garde de l’Organisation mondiale de la santé.
pétition foodwatch glyphosate Ligue contre le cancer adressée à l'EFSA

Cancérogène probable ? Cessons de tergiverser !

Nous, consommateurs, exigeons que le principe de précaution inscrit dans nos textes européens et censé nous protéger de tout danger - même minime - soit strictement appliqué. Le glyphosate devrait être interdit en Europe, tant que son innocuité ne sera pas prouvée. Cessons de tergiverser.

Les médias commencent enfin à saisir l’enjeu et ce qui va se jouer au niveau politique dans les semaines à venir. Avec foodwatch en Allemagne et aux Pays-Bas, plus de 39.000 consommateurs inquiets ont déjà interpellé le président de l’EFSA depuis quelques jours. Amplifions encore la mobilisation en apportant nos voix à celle de nos voisins européens ! Pour signer, c'est par ici :
Avec foodwatch et la Ligue contre le cancer, dites NON au glyphosate !

PS : Chaque voix peut faire la différence ! Partagez cette newsletter et invitez vos proches à s'y abonner. Et continuez d'alimenter le débat avec foodwatch sur Facebook et Twitter. Merci !


Si vous ne désirez plus recevoir de message de foodwatch, cliquez ici

Invitez à vos amis à suivre foodwatch : recommandez notre newsletter

foodwatch France, 3 rue de I'Arrivée 75749 Paris 15 France | E-mail: info@foodwatch.fr